Racheter des trimestres ?

Le Particulier, novembre 2019, n°1162.

Le rachat est une belle alternative à la rupture conventionnelle

A priori, racheter des trimestres coûte cher, même si le rachat est déductible en totalité du revenu imposable. Donc le fisc en paie une partie. Pour les salariés, le mieux est d’en parler avec leur employeur. Il n’est pas rare de voir l’entreprise prendre tout ou partie du coût du rachat. Elle y trouve une opportunité de remplacer – ou non – une ressource plus tôt, et cela lui évite un licenciement ou une rupture conventionnelle, qui finissent par faire mauvais effet dans le décompte des départs. D’autant qu’après 62 ans, une rupture conventionnelle revient plus cher. Elle est assimilée à une mise à la retraite, et on réintroduit un niveau de charges sociales beaucoup plus élevé.

Le “rachat négocié” est une belle alternative. C’est également un moyen de surprendre votre interlocuteur en lui montrant que vous avez quelques idées dans votre poche : “Vous ne voulez pas de rupture conventionnelle ? Dont acte, mais vous ne serez pas contre me racheterdes trimestres, non ?”‚‚

@ Giulia May, Unsplash

Plus d'articles

@ Jon Tyson, Unsplash

Départ en retraite et Covid 

Avec le Covid 19, la question du départ en retraite n’est plus un tabou pour l’entreprise. Mettre en place des mesures facilitant ou accélérant la transition entre emploi et retraite est une demande des salariés et de leurs représentants.

Construire sa retraite quand on a 50 ans et plus. Philippe Caré. Editions Eyrolles

Construire sa retraite : quand on est salarié et qu’on a 50 ans

Presque sous la forme d’un journal de bord, Philippe Caré détaille dans ce livre l’ensemble des péripéties et opportunités qui peuvent concerner les salarié de 50 ans et plus.

Comment gérer la transition de l'emploi à la retraite. Philippe Caré. Eyrolles

Comment gérer la transition emploi/retraite ?

Comment gérer au mieux la période de transition entre l’activité professionnelle et la retraite ?